PASSED BY CENSOR(GÖRÜLMÜŞTÜR)

de Serhat Karaaslan

avec Saadet Işıl Aksoy, Berkay Ateş

Turquie, 2019 – 1h36 – Drame – VOST FR

Le film raconte l’histoire de Zakir, un homme qui travaille en prison en tant que contrôleur du courrier et va devenir obsédé par une femme. Toutes les lettres envoyées aux détenus sont        vérifiées par Zakir, ainsi que par deux autres contrôleurs. Un jour, une photo attachée à une lettre attire son attention. La photo d’une femme jeune et belle, Selma. Zakir décide de la voler, un acte qui ne restera pas sans conséquences.

30e Festival international de film d’Ankara- Prix du meilleur scénario, Prix du meilleur acteur, Prix de la meilleure actrice dans un second rôle, SIYAD Prix du meilleur film

 

LES SOEURS (KIZ KARDEŞLER)

d’Emin Alper

avec Cemre Ebuzziya, Ece Yüksel, Helin Kandemir

Turquie, Allemagne, Pays-Bas, Grèce 2019 – 1h48 – Drame – VOST FR

Reyhan, Nurhan et Havva sont trois soeurs qui ont perdu leur mère. Elles vivent avec leur père dans un village isolé d’Anatolie centrale. L’une après l’autre, elles ont été envoyées par leur père en ville pour travailler comme femmes de ménage, mais chacune d’entre elles est revenue        aujourd’hui. Les sœurs qui restent séparées ont des difficultés à s’adapter à leurs nouvelles vies. Même si le rêve d’un avenir meilleur ne se réalise pour aucune et qu’elles semblent toujours se disputer, elles n’en restent pas moins solidaires.

30eFestival International de Film d’Istanbul- Prix de la meilleure actrice, Prix du meilleur              réalisateur, Prix de la meilleure musique, Prix de FIPRESCI, Golden Tulip

30eFestival International de Film de Sarajevo- Prix du meilleur réalisateur, Prix de C.I.C.A.E

NOAH LAND (NUH TEPESİ)

de Cenk Ertürk

avec Haluk Bilginer, Ali Atay, Mehmet Özgür

Turquie, Allemagne, Etats-Unis, 2018 –1h49 – Drame – VOST FR

Ibrahim a un dernier souhait : être enterré au pied de l’arbre qu’il a planté dans son village natal. Son fils Ömer promet d’honorer le vœu de son père mourant et accepte de l’y conduire.                Cependant, une fois arrivés, les habitants du village s’y opposent car, entre temps, l’arbre est devenu un symbole sacré. En effet les villageois croient que cet arbre a été planté par le prophète Noé. Ömer, est alors plongé dans une situation complexe où il porte le poids de cette bataille tout en restant confronté à des conflits non résolus avec son père.

Festival de film d’Adana – Prix du meilleur réalisateur, Prix du meilleur film, Prix de la meilleure cinématographie

Festival de film de Bosphore – Prix du meilleur acteur

Festival de film de Tribeca- Compétition internationale de narration – Prix du   meilleur acteur, Compétition internationale de narration – Prix du meilleur scénario